Google My Business est une fiche annuaire entreprise exploitée par Google. Cet outil gratuit et simple d’utilisation est bien plus ça, il permet aux organisations ou entreprises de référencer leur présence sur Google et sur Maps grâce à un encart situé sur le côté droit du moteur de recherche. En y renseignant les informations de votre établissement : adresse, téléphone, site web, horaires, etc, facilitez les échanges avec les utilisateurs et optimisez votre stratégie de référencement, mais aussi de contenu !

Google My Business - Enjin

GMB d’Enjin – Agence web à Cholet.

Dans cet article, vous trouverez nos astuces pour comprendre l’importance de Google My Business, comment l’optimiser pour croître votre visibilité et l’intégrer directement dans vos stratégies de référencement et de contenu. Pour finir, nous dresserons une liste de KPIs (Key Performance Indicators) pour suivre vos actions : essentiels pour une stratégie efficace.

L’optimisation Google My Business

Le GMB (Google My Business) est important, pourquoi ?

Tout d’abord, ce dernier appartient à Google, donc qui dit Google dit obligatoire dans une stratégie de visibilité sur le web. Ensuite, cet outil facilite clairement la navigation des internautes, toutes les informations utiles y sont répertoriées : adresse, horaires, lien vers le site, avis, photos… Aussi, GMB est inscrit dans une stratégie de « référencement local », avec la multitude de sites web présents, vous pouvez vous démarquer en renseignant les informations postales de votre entreprise.

  • Création de la page GMB

Entrons dans le vif du sujet : la création de votre page GMB. Cette étape est simple, gratuite, mais également des plus importantes. Selon une étude Google, on enregistre que 4 consommateurs sur 5 utilisent les moteurs de recherche pour des informations locales. Construisez votre Google My Business avant que votre concurrent ne le fasse ! Vous trouverez donc, ci-dessous, les 10 étapes de création de votre compte GMB :

  1. Accédez à la page de créationpage creation GMB
  2. Ajoutez le nom de votre entreprisenom entreprise GMB
  3. Choisissez la catégorie correspondant à votre secteur d’activitécatégorie GMB
  4. Ajoutez un emplacementlieu gmb
  5. Précisez votre adresseadresse gmb
  6. Précisez votre zone de services (facultatif)services gmb
  7. Précisez la zone géographique de vos actions (facultatif)zone gmb
  8. Ajoutez vos coordonnéescoordonnées gmb
  9. Choisissez si vous souhaitez recevoir, ou non, des conseils de Google pour la gestion de votre GMBconseil gmb
  10. Vérifiez votre fiche !finalisation gmb

Votre fiche Google My Business est maintenant créée ! Vous pouvez dès maintenant avoir accès à votre tableau de bord et optimiser votre compte afin de développer votre stratégie de référencement local et de contenu.

  • Optimisation du Google My Business

Pour assurer une visibilité complète, vous pouvez approfondir votre fiche GMB. Différents moyens existent pour ce faire. Direction l’onglet « Infos » sur la gauche du tableau de bord.

  • Horaires
  • URLS complémentaires

  • Description de l’entreprise/organisation
  • Ajout d’attributs (informations sur les méthodes de paiement, connexion internet, offres…)
  • Catégories supplémentaires (l’entreprise peut proposer plusieurs services, vous pouvez les ajouter ici)
  • Photos

Une fois que vous avez renseigné le maximum d’informations sur votre entreprise, votre fiche est totalement exploitable par Google et donc par les utilisateurs. L’ensemble des données est une véritable mine d’or pour ces derniers car ils ont un accès direct à vos informations. Cette visibilité se fera ressentir sur votre business.

Les conseils pour une stratégie de contenu réussie 

Google My Business est aussi réputé pour récolter des contenus issus des consommateurs : UGC (User Generated Content). Les avis, les photos ainsi que les posts sont tout autant d’outils qui seront utiles à votre stratégie de contenu.

Les avis

En effet, ces avis ne sont pas à prendre à la légère, car ils peuvent tout aussi bien répondre à vos valeurs, à votre positionnement, comme être une source de bad buzz : votre e-réputation est en jeu. Les internautes sont aujourd’hui friands de lire les avis de leurs compères avant l’achat. Prenez bien le soin de les lire et d’y répondre (avis positif comme négatif) rapidement. En répondant à ces avis, vous justifiez d’un intérêt non-négligeable pour vos clients existants comme futurs. Ces avis vous procurent donc un contenu exploitable à intégrer dans vos outils de communication : réseaux sociaux, site web, blog, mailing… Ils ont une forte légitimité et procurent un gage de qualité pour votre entreprise/organisation.

Les photos

Les utilisateurs peuvent ajouter des photos sur le GMB. Ces clichés prouvent qu’ils ont visité votre entreprise/organisation. Les entreprises avec des photos qualitatives sont plus susceptibles d’enregistrer des demandes d’itinéraires et/ou de clics vers leur site web que les autres. Cependant, attention aux photos prises par les internautes : vous ne pourrez pas les supprimer par la suite.

Les posts

Peu souvent exploité par les entreprises, le post GMB est une fonctionnalité à ne pas négliger. En effet, c’est surtout via ce canal que vous pouvez construire votre stratégie de contenu et par la même occasion booster vos offres. Les posts permettent plusieurs actions : offres, nouveautés, événement et plus récemment, ils permettent de mettre en avant les informations de votre entreprise par rapport au COVID-19, mais permet également de faire une demande d’aide COVID-19 (proposez aux clients sur Google d’acheter une carte cadeau à utiliser dans votre établissement ou de vous adresser un don cf définition Google).

posts gmb

  • Partager vos offres spéciales

Il est important de rappeler que les intentions de l’utilisateur qui consulte le post sont probablement transactionnelles. Cela veut dire qu’adopter une approche de vente directe est une solution. N’hésitez pas à promouvoir vos offres éphémères ou se différenciant de celles de vos concurrents.

  • Publier du contenu engageant

Vos contenus doivent traduire votre offre. C’est-à-dire que publier des photos des collaborateurs, des photos ou des vidéos ne feront qu’encourager votre cible à vous rendre visite ou décrocher leur téléphone pour une demande d’information. Faites de votre page GMB une invitation pour vos clients. Par exemple, pour les restaurateurs, publier des photos de vos « plats du jour », « offres saisonnières » ou même des conditions météorologiques « la terrasse est installée ! » sera un vrai plus.

  • Créer des médias riches

Le contenu, cela se travaille. Et pour avoir du contenu qualitatif, il ne faut pas hésiter à investir. Travaillez les vidéos à votre image : visite virtuelle en 360°, ajout de vidéos de vos équipes en action. Cela sera encore plus efficace si vous faites le lien avec votre chaîne YouTube.

Travaillez également vos photos : magasin, bureau, produits, services, formation, projets dont vous êtes fiers… Toutes sources de photo qualitative feront office de vitrine sur votre page GMB. Il est vérifié que plus votre page GMB possède de contenus, plus vous obtiendrez de clics vers votre site et un positionnement plus élevé dans les moteurs de recherche.

Aussi, pour une stratégie de contenu : pensez local ! Mettre en avant les initiatives de votre ville, vos partenaires et le patrimoine existant donnera l’image d’une entreprise investie.

Suivre les performances

Les KPIs permettent de rapidement identifier les axes d’amélioration ainsi que les réussites d’une stratégie mise en place. Pour le référencement et la stratégie de contenu, ceux-ci sont spécifiques. Sur l’espace GMB de votre entreprise, vous avez accès à beaucoup de ces derniers, ils sont disponibles dans la section « Statistiques » du tableau de bord GMB. Voici une sélection qui vous permettra d’ajuster vos actions.

  • Pour le référencement

– Analyse des requêtes les plus souvent saisies pour votre établissement par des utilisateurs uniques

– Mode de recherche de l’établissement (directe, par marque ou découverte)

  • Pour le contenu

– Nombre de vues des posts

– Nombre de clics des posts

– Nombre de photos / vidéos (clients & utilisateurs)

  • Actions des clients

– Visites sur le site web

– Demandes d’itinéraire

– Appels

Pour conclure, Google My Business est un outil encore sous-estimé des entreprises et des professionnels du numérique. Il possède une grande force tant dans une stratégie de référencement que dans une stratégie de contenu. Pour assurer, contrôle, suivi et adaptation de cet outil, les KPIs se doivent d’être consultés et analysés a minima une fois par mois.